Deen Burbigo - Tu rêves

by Deen Burbigo

Elle m'a dit tu rêves, tu rêves, bien trop
Elle m'a dit tu rêves, dans tes rêves
Elle m'a dit tu rêves, tu rêves, bien trop
Elle m'a dit tu rêves, dans tes rêves
Elle m'a dit tu rêves, tu rêves, bien trop
Elle m'a dit tu rêves, dans tes rêves
Elle m'a dit tu rêves, tu rêves, bien trop
Elle m'a dit tu rêves, dans tes rêves

J'étais avec Eff, j'sais même plus comment on avait atterri dans cette réss'
Le genre d'endroit où il est difficile de ne pas croiser au minimum une ex-maîtresse
À l'heure où les mignonnes secouent leurs hanches, et où les chasseurs préparent tous leurs plans
Elle m'est apparue seule au fond d'la boîte, comme un crayon d'couleur blanc
Le temps s'est arrêté pendant quelques secondes, j'étais figé me demandant : "Est-elle de ce monde ?"
Trop belle pour un décor aussi laid, le charisme et l'élégance d'une actrice de ciné (Ah, tu forces)
Si ce moment était une chanson, j'aurais kiffé mettre un pull up
L'impression de regarder un film en noir et blanc où elle était la seule à être en couleur
J'ai bu mon verre sec, j'ai rafraîchi mon haleine, puis j'suis parti lui parler
Elle s'est retournée d'un air dédaigneux, et ses yeux semblent dire qu'elle espérait mieux (cheh)
Elle m'a dit : "Tu vois ma pote, là-bas ?
Tu l'as draguée des semaines, puis tu l'as ken, et tu l'as jamais rappelée
Donc épargne-moi tes beaux discours, c'est dead"
La porte s'est refermée, elle a jeté la clef

Elle m'a dit tu rêves, tu rêves, bien trop
Elle m'a dit tu rêves, dans tes rêves
Elle m'a dit tu rêves, tu rêves, bien trop
Elle m'a dit tu rêves, dans tes rêves
Elle m'a dit tu rêves, tu rêves, bien trop
Elle m'a dit tu rêves, dans tes rêves
Elle m'a dit tu rêves, tu rêves, bien trop
Elle m'a dit tu rêves, dans tes rêves

Donne-moi de la lumière pour mes pensées du noir
Pour m'y plonger de l'encre, pour m'épancher
Un buvard pour m'éponger, une goutte sur le plancher
Pas encore droit mais je vais m'y pencher
Je pensais que ma dernière copine, serait ma dernière copine
Est-ce de ma faute si je me lasse en six mois?
Mon cœur est si dur, mes relations s'immolent
Victime de ma réputation, au point de finir écœurer plus d'un soir
Je t'ai vu t'as décliné mon invitation, je voulais juste parler, t'aurais pu t'asseoir
Tout ces combats intérieurs que je n'ai pas terminé m'éprouvent
Je trouve ça triste avec du recul, comme le freestyle dans la voiture d'Eminem et Proof
Tu crois que pour moi c'est un jeu tellement t'es voulue mais c'est sur toi que j'ai jeté mon dévolu
J'ai connu des aventures qui n'en étaient pas
Nouveau départ, j'étais jeune, tout le monde évolue
Mes sentiments je les cache, laisse-moi te libérer de ta jolie cage
Efface donc ces défauts que je n'garderai jamais, on s'ra comme June Carter et Johnny

Elle m'a dit tu rêves, tu rêves, bien trop
Elle m'a dit tu rêves, dans tes rêves
Elle m'a dit tu rêves, tu rêves, bien trop
Elle m'a dit tu rêves, dans tes rêves
Elle m'a dit tu rêves, tu rêves, bien trop
Elle m'a dit tu rêves, dans tes rêves
Elle m'a dit tu rêves, tu rêves, bien trop
Elle m'a dit tu rêves, dans tes rêves

Recent Comments

    Archives

    Categories

    • No categories